mardi 23 octobre 2012

Signes de rien du tout

Régulièrement, et malgré toute ma bonne volonté pour "ne pas y penser", c'est plus fort que moi, je me trouve des symptômes. Mon chéri se marre et me dit que j'ai eu à peu près tous les signes de grossesse possible depuis 2 ans. Et même que j'en ai ajouté à la liste. Et vous savez quoi? Le pire, c'est qu'il a raison! Certains sont dus à l'arrêt de la pilule, d'autres à mon imagination, d'autres encore au hasard sans doute. En fait je crois que la plupart viennent du fait que je suis trop à l'écoute de mon corps, à l'affut, et que je guette le moindre signe. Je suis persuadée que je me les suis même créés parfois! En tout les cas, j'ai ressenti chacun de ces symptômes, et je me suis fait des films, mais c'est terminé! On ne m'y reprendra plus!!

Voici la liste des signes qui ne sont pas des signes de grossesse chez moi...

- La grosse fatigue : C'est signe que je suis fatiguée, c'est tout!

- La nausée : Je n'avais jamais ressenti de nausées avant ces 2 ans d'essais, promis, juré, craché! Et bien maintenant, ça m'arrive régulierement, en voiture surtout, quand on fait des grands trajets. Curieux, non?

- La poitrine gonflée et sensible : Après m'être montée la tête de multiples fois, j'ai fini par comprendre que ma poitrine était toujours gonflée et sensible en phase lutéale, pour redégonfler à l'arrivée des règles. Maintenant, c'est d'ailleurs à ça que je reconnais que l'ovulation est passée.

- Les mamelons qui foncent : De toute façon, le soir, à la lueur de la table de nuit, mes mamelons me paraissent toujours différents de d'habitude. Mais en fait non.

- L'augmentation de la taille de la poitrine : Branle-bas de combat en janvier dernier quand j'ai découvert que j'avais pris une taille de bonnet! Dû à l’arrêt de la pilule sans doute : mon corps reprenait ses droits. Bon, c'est toujours une taille de gagnée, mais une déception de plus...

- Les pertes bizarres : Alors ça j'en ai eu de la perte bizarre. Un peu trop comme ci, un peu plus comme ça. Je peux vous dire que je les ai examinés mes fonds de culotte! En vain...

- Les douleurs au ventre : Douleurs de règles deux semaines avant alors que ça ne m'arrive jamais, douleurs aux ovaires avant les règles, douleurs à l'utérus mais pas comme quand j'ai mes règles... Le moindre chatouillement dans mon ventre est sujet à expertise. Mais pourquoi se prendre la tête puisqu'il reste désespérément vide?

- Le retard de règles : Alors que je suis réglée comme une horloge, il m'est arrivée deux fois d'avoir un vrai retard de règles, environ 6 / 7 jours. Et d'y croire. Mais même si elles me font des blagues, je sais désormais qu'elles arrivent toujours.

- L'envie de faire pipi toutes les 5 minutes : Moi, c'est toujours. J'imagine même pas quand je serai enceinte...

L’humeur changeante : Des coups de blues oui, j'en ai eu, mais liés à l'infertilité, et non à une éventuelle grossesse...

- La peau sèche : D'accord, ça ne fait pas partie des signes, mais j'ai lu que les femmes enceintes avaient souvent la peau sèche, et c'est ce qui m'est arrivé sans raison apparente le mois dernier. C'est parti comme c'était venu bien-sûr...

- Étourdissements : Ah oui, ça j'en ai eu pas mal aussi, sans raison apparente...

- Cystite : Ça aussi, je n'en avait jamais eu avant. Et là, bam, ça n'arrêtait pas! Après expertises, je me suis aperçue que c'est à rester les jambes en l'air pendant 1/2 heure au lieu d'aller faire pipi que je me chopais ça!


Bon alors, le jour où je n'aurai aucun de ces signes...


... peut-être bien que je serai enceinte?!



9 commentaires:

  1. aaaaah je suis toute pareille. Même là tout de suite, alors que je n'ai pas commencé ma période officielle de psychotage, que je suis supposée être dans un cycle cool... je sais que mes seins ont grossi à cause du duphaston, mais ça ne m'empêche pas de me dire que sur un malentendu... pffff, c'est fatigant de se croire enceinte tous les mois! On est graves quand même ! Combien de mois faut-il pour comprendre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je commence tout juste à moins m'écouter. Mais au moindre truc bizarre, y'a toujours cette petite voix qui me dit "Peut-être"...

      C'est clair que c'est fatigant psychologiquement.

      Supprimer
  2. je me reconnais moi aussi dans ton article ! On est trèèès à l'écoute de nous même, un peu trop sûrement. Mais heureusement qu'on y croit encore quand même ! Et quand un symptôme n'est pas là, ça en devient un nouveau symptôme : tiens d'habitude j'ai les seins douloureux à J22, là non, peut être que.. ? Et puis non. Sacrées nous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah moi c'est bizarre, j'y crois sans y croire.
      C'est à dire que je me monte la tête pour des pseudo signes, mais en même temps, ça me semble tellement improbable d'être enceinte un jour.

      Supprimer
  3. Lol ! En ce moment je teste le cycle "no symptômes recherchés". Enfin, en vrai c'est "no symptômes observés"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A voir combien de temps tu vas tenir! ;)

      Supprimer
    2. Fichtre, tu l'as dans le 1000 !

      Supprimer
  4. Ah ben je vois qu'on est dans le même trip ^^ bon courage :-) bises

    RépondreSupprimer