mercredi 14 novembre 2012

A mi-chemin

Le temps passe plus vite que je ne l'aurais cru! L'attente ne me semble pas si interminable, vraiment. Il faut dire que j'ai repris le travail, et que cette semaine est particulièrement chargée, alors j'ai moins le temps de penser. Depuis lundi, je vis à nouveau normalement, et finalement, ça passe vite. Demain, ça fera déjà 1 semaine! Sans doute que la semaine prochaine sera moins facile, et que je vais commencer à stresser à l'approche de la prise de sang... mais pour l'instant, tout va bien. 

Je suis étonnement détendue et détachée de tout ça. Tellement détendue que mon chéri s'est enfin laissé le droit de craquer. C'était dimanche soir. Plusieurs fois dans la journée, il m'avait serrée très fort, sans raison apparente. Je sentais bien qu'il avait un coup de blues, mais je pensais plutôt à sa grand-mère (décédée il y a peu), ou aux soucis de boulot... Et puis j'ai fini par lui demander, et il m'a répondu que tout allait bien, mais avec les larmes aux yeux. Je l'ai serré dans mes bras et il m'a enfin avoué "Bah, moi je craque avec 2 semaines d'avance. Comme ça on craque pas en même temps..."

Dans un sens, ça m'a rassurée. Parce que je me sentais un peu seule à pleurer sans arrêt, mon homme est tellement silencieux et semble tellement détaché. Mais tout ça lui tient à coeur. Et ça le touche aussi. Je n'en doutais pas, mais je pense que j'avais aussi besoin d'être rassurée. Il fait le fort. Pour moi. Parce que c'est un homme. Mais lui aussi, ça l'affecte tout ça. Lui aussi il le veut ce bébé. Quelles que soient les épreuves à traverser.


11 commentaires:

  1. grib je te cloverise pour le 22
    et comme tu dis nos zhoms font les forts mais eux aussi souffre

    RépondreSupprimer
  2. ahhhh... nos hommes et leur façon si différente de gérer... c'est con mais c'est rassurant, comme tu dis, quand il nous montre cette part de douloureuse attente commune... bref. j'espère que la semaine proch' va très vite passé et merveilleusement se finir...

    RépondreSupprimer
  3. Pour moi, ce sont les derniers jours qui sont les plus durs. ceux où t'as envie de faire un test tout en sachant que c'est trop tôt. Je croise. Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, je suis sûre que je ferai moins la maligne les derniers jours! Quoique, je suis tellement détachée, j'y crois tellement pas au fond...

      Supprimer
  4. C'est touchant de te lire parler de ton homme... Y a pas à dire, quelle que soit la technique, un bébé ça se fait à deux.

    RépondreSupprimer
  5. Bien sûr qu'il le veut tout autant que toi ce bébé ton homme, et c'est vrai que ça fait du bien de les voir face à ces mêmes émotions, ça rassure d'une certaine façon.
    Tant mieux que tu arrives à gérer sereinement pour l'instant; ce sera peut-être plus dur les derniers jours, mais peut-être aussi que tu arriveras à ne pas te laisser envahir par le stress.
    J'espère très fort une bonne nouvelle la semaine prochaine.
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Je croise je croise Gribouillette ! La réaction de ton chéri est super touchante, c'est bien qu'il relâche la pression. Des bises, et pourvu que ça passe aussi vite jusqu'au verdict.

    RépondreSupprimer
  7. alors !alors !alors!!! je croise de mon coté pour que ton binou soit squatté.Sinon moi jaime bien quand les hommes nous montre leur côté comme ça, c'est touchant!!bisous

    RépondreSupprimer
  8. Bah alors rien! ;)

    Pour le moment, j'attends...

    RépondreSupprimer