dimanche 29 septembre 2013

Tout ça pour rien

3 mois à attendre cette FIV.
3 mois d'espoir.
1 mois consacré entièrement à ça.
Depuis le 25 août, pas une journée ne s'écoule sans que je pense à la FIV.
Depuis 1 mois, je mange FIV, je dors FIV, je vis FIV.
15 jours de piqûres d'abord.
4 stylos de Gonal, 6 boîtes de Cétrotide.
5 échographie, autant de prises de sang.
5 aller-retour au CHU.
De multiples rdv : ostéopathe, acupunctrice...
Autant de sous dépensés.
1 rentrée chaotique.
3 retards à l'école.
6 jours de classe manqués.
Du retard accumulé.
15 jours d'attente.
15 jours de progestérone.
A devoir s’éclipser discrètement pendant la récré.
Et y penser. Est-ce que ça va marcher?
15 jours "sur pause"
15 jours à faire attention au moindre de mes gestes.

Pour rien.

Tout ça pour RIEN.

Et cette certitude : Nous allons encore une fois passer les fêtes sans bébé.
Nous allons atteindre les 3 ans d'essais.

33 commentaires:

  1. oh ma gribouillette :( je suis de tout coeur avec toi !!! ça me fait mal de lire tout ça ... de lire cette tristesse ... pourquoi toujours les autres, et jamais nous ... alors qu'on fait tout pour que ça marche ...
    plein de bisous de réconfort !

    RépondreSupprimer
  2. je te suis en silence et j avais plein d espoir pour toi... mais là j ai trop envie de te dire que je comprends, j ai connu ça .. je suis triste pour vous, la première fiv est porteuse de tant d espoir... on se dit qu'on a pas eu de chance jusque là mais que ça ne peut pas durer... tellement envie d y croire... et soudain c est TOUT qui s'écroule...
    alors je t envoie plein de courage, même si je sais à quel point ça ne réconforte pas beaucoup...

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi, je comprends très bien ce que tu traverses en ce moment. Ma première FIV était la plus grande déception de ma vie... c'est tellement injuste tout ça.... Je te souhaite beaucoup de courage. On est là. On te comprend. On te soutient. Tu n'es pas seule dans cette galère de m...de.... JUJU

    RépondreSupprimer
  4. Courage ma belle. Accroche toi. C'est dur mais c'est notre chemin, nous n'avons pas le choix d'en prendre un autre. Je pense fort à toi.

    RépondreSupprimer
  5. Petite Gribouillette,
    Je te lis depuis un certain temps, en sous-marin (comme on dit sur notre forum de fivettes et d'ex-fivettes). J'étais très émue de lire ce dernier billet...car pour moi aussi l'échec de la toute 1ère Fiv avait été épouvantable, mais à retardement: j'avais soigneusement revêtu mon costume de Wonder Woman et nié mon chagrin en bloc. J'allais bien, tout allait bien et vogue la galère: on s'y remettrait dès que possible et on n'allait pas en faire tout un fromage! Ben si, il aurait fallu en faire un fromage, une montagne, un abîme de tristesse. Pour mieux rebondir, il faut faire le deuil de cet enfant qui n'est pas resté. Je ne l'ai pas compris: j'ai donc perdu du temps...avant de m'effondrer.
    Prenez le temps d'extérioriser votre chagrin, parlez-en. Pour mieux repartir. Tu verras que la 2e Fiv se vit différemment et je souhaite qu'elle soit pour toi (comme elle le fut pour moi) la dernière.
    Kate

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Kate. En effet je vais prendre le temps de digérer cet échec. De toute façon je ne vais pas avoir le choix, pas de TEC en vue et mon centre impose une pause d'au moins 3 mois entre 2 FIV.

      Supprimer
  6. Tout cet espoir qui s'effondre, c'est tellement difficile. J'espère que comme Kate cet échec sera le dernier.
    Bisous.
    Lily.

    RépondreSupprimer
  7. "Oublie les conséquences de l’échec. L’échec est un passage transitoire qui te prépare pour ton prochain succès" (Denis Waitley)
    Pour d'autres raisons, cette phrase m'a souvent réconfortée.
    Et j'espère qu'elle s'avèrera vraie aussi pour toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Madame E. Je vais méditer cette phrase...

      Supprimer
  8. Je suis atterrée ma belle. Hier matin, j'ai rallongé mon footing de 2km, je me disais que sinon je serais rentrée trop tôt pour avoir de tes nouvelles et l'attente aurait été trop longue. Pendant ces 2 p*tain de kilomètres, j'ai pensé très fort à vous et quand je suis rentrée j'ai lu la mauvaise nouvelle. Impossible de trouver que te dire, et encore maintenant les mots qui me viennent sont d'un piètre réconfort. Que je pense à vous, que je suis en colère, que j'étais sûre que ce serait la bonne et que vous le méritiez tellement... Tout ça n'enlèvera rien à ton chagrin. Je trouve que les mots de Kate sont remplis d'espoir et j'espère que tu trouveras bientôt la force de repartir au front pour faire comme elle, de FIV 2 : LA FIV qui te donnera ton bébé.
    Je t'embrasse de tout mon coeur.

    RépondreSupprimer
  9. Il n'y a pas de mots pour adoucir cette peine que tu ressens. Je te fais un hug virtuel, je crois que c'est ce qui marche le mieux.

    RépondreSupprimer
  10. Je suis désolée... On ne devrait pas avoir à subir tout ça pour rien!
    J'espère que tu tiendras le coup.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  11. Tristement désolée Gribouillette. Prends soin de toi, de vous... avant de trouver le courage d'y retourner !

    RépondreSupprimer
  12. Gribouillette, je suis vraiment désolée. C'est dur, très dur.
    Je pense fort à vous deux. Courage pour surmonter tout ça, le chemin n'est pas fini et vous rencontrerez votre bébé d'une façon ou d'une autre.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  13. Marde à la fin...
    La 1ère fiv, doit être tellement porteuse d'espoir... Ça me fait vraiment peur tout ça.
    Bon courage pour tout ça, pour l'attente interminable, pour retrouver cet espoir qui paraît inutile pour l'instant....
    Bises

    RépondreSupprimer
  14. Je suis si peinée pour toi. Tu dis que tu as fait tout ça pour rien, d'un côté je comprends bien mais d'un autre je me dis que non, tu as fait cette tentative avec tout ton cœur, quand vous aurez digéré ce dénouement elle fera partie de votre histoire pour avoir votre petit bout (qui sera là j'espère très bientôt). Tu as fait ça pour lui... Je te souhaite de tout cœur que la prochaine soit la bonne. Et en attendant, plein de courage pour surmonter cette épreuve. Pensez à vous.

    RépondreSupprimer
  15. Salut Gribouillette;je viens de lire ton résultat et je suis triste pour toi, je sais ces sentiments et tout ce que tu décris.L'échec de la Fiv 1 est horrible. Ne t 'enlise pas, ça sert à rien de ressasser.Vide ta peine va au bout mais ne ressasse pas .C'est vrai ça marche pas à tous les coups mais ça marche un jour très très souvent! Alors c'est un peur dur là mais tu remonteras en selle , te repréparer avec espoir parce que tu vas l'avoir ton bébé!Je te fais de gros bisous et je pense à toi et ta peine, à votre couple .bisous

    RépondreSupprimer
  16. je comprend lorsque tu dis tu as fait tout ça pour rien mais je modulerai les choses.
    cette fiv ratée va permettre d'adapter ton traitement (comme je te le disais pour moi fiv 1 6 embryons murs FIV 2 18 avec un traitement plus fort) et à vous de travailler votre positionnement au cours de la FIV. On ne vit pas FIV 1 comme FIV 2 j'ai eu le sentiment de bcp moins m'investir dans FIV2 de prendre bcp de recul j'ai commencé à vraiment m'arracher du mode robot lors de l'attente entre ponction et stade blasto. Le mode robot marche pas mal qd on arrive à s'y mettre on y va on réfléchit pas on pense pas ....
    Et puis apprendre à ne pas vivre que pour la fiv pdt cette période parce que sinon effectivement la déception en plus de l'échec est celle d'avoir perdu son temps....
    Plein de courage à vous pour cette digestion de nouvelle
    Catherine

    RépondreSupprimer
  17. je pensais réellement que ça allait marcher :( en tout cas, sache que tu n'as pas fait tout ça pour "rien". Grace à cette première FIV, la seconde sera encore mieux adaptée à toi et à ta réponse et cette fois, je l'espère de tout de mon coeur, ça sera la bonne ... comme le disent les filles, c'est vrai que la deuxième FIV, on la prend différemment... on est un peu plus blasée et on y met sans doute bcp moins d'espoir ... je pense bien à vous. Je sais à quel point chaque échec supplémentaire est dur ... je te souhaite plein de courage. Bisous

    RépondreSupprimer
  18. comme je suis navrée... et sans mots....

    RépondreSupprimer
  19. Juste un petit mot pour te dire combien je suis désolée pour vous. C'est injuste.
    Prends bien soin de toi, de vous.

    RépondreSupprimer
  20. c'est à la fois injuste et la triste loterie pmesque... beaucoup d'espoir, d'efforts, d"abnégation, de la souffrance, une force sans limite qui sort de nous...pour des baffes et encore des baffes... on oublie souvent aussi qu'on nous demande à nous et notre corps de devenir récepteur de miracle en un petit mois, en un '"petit" protocole pour avancer enfin, là où des milliers de couples peuvent juste dire "c'est pas grave, c'est pour le mois prochain"... pour les pmettes tout prend des proportions temporelles cruelles avec nos chances qui s'amenuisent d'autant (foutu temps qui passe)....3 mois c'est hyper méga long et en même temps penses à ton corps qui morfle à chaque protocole... personne ne nous ménage pendant ces périodes... voici venue la période de deuil, cruelle et si nécessaire pourtant ; je vous souhaite bcp de courage, de repos et surtout le retour de la rage de vaincre pour cette nouvelle année qui arrive tant bien que mal....faire aussi le bilan de pourquoi ca a foiré, les questions qui te turlupinent (on en a toujours) avec ton gynéco ; je suis profondément désolée de ce triste résultat ; courage...

    RépondreSupprimer
  21. peaceful (stephanie)30 septembre 2013 à 18:21

    Que ton chemin est long et empli de souffrance :( j'espérais que le 28 te porte chance. Que c'est long quand le sommet de la montagne s'eloigne alors qu'on pensais avoir mérité de l'approcher. Mais avoir un enfant n'est pas une question de mérite :(

    RépondreSupprimer
  22. Au bout d'un moment, on retrouve la force de recommencer... Mais c'est si rageant, désespérant... Courage ma belle...

    RépondreSupprimer
  23. J'espérai vraiment fort pour toi. Je te lis souvent, je ne commente jamais mais là, je ne peux faire autrement... J'ai mis longtemps à avoir un bébé moi aussi, pour d'autre raison mais bref... Prends soin de toi, de vous...

    RépondreSupprimer
  24. Je n'ai pas de mots, tout ce que tu dis et vis à l'air si dur. Et pourtant tu es là, et un jour tu rebondiras. Pas maintenant, cela n'est pas le moment. Laisse lace au chagrin de cet espoir parti. Prenez soin de vous deux, ce qui est loin d'être évident dans ces situations. Des bises

    RépondreSupprimer