dimanche 13 octobre 2013

Doudous

Il y a trois ans, j'ai commencé à arpenter activement le rayon bébé des grandes surfaces. Le moment que j'avais tant attendu, depuis tellement d'années, allait enfin arriver : j'allais arrêter la pilule et tomber enceinte. J'allais porter la vie. J'allais devenir mère et vivre les meilleurs moments de toute ma vie. Pour fêter cet instant un peu magique, j'ai acheté un doudou. Le premier. C'est un nounours avec une cape, je l'ai baptisé Super Nounours. Je pensais qu'il nous porterais chance, un peu comme un talisman, et je l'ai soigneusement rangé dans la boîte

Les mois ont passé. Super Nounours n'a pas été assez super pour nous épargner l'épreuve de l'infertilité. J'ai arrêté de regarder les bodys, bavoirs et doudous. Et puis un jour, j'ai craqué. C'était pendant l'IAC 3, ou à moins que ça ne soit l'IAC 4, je ne me rappelle plus. Je sais juste que j'étais en plein traitement, et que j'avais besoin d'une dose d'espoir. Ce jour-là, en sortant de l'écho, j'ai ressenti le besoin irrépressible d’acheter un doudou. Immédiatement. Un doudou qui m'aiderait à traverser tout ça, et à ressortir victorieuse de l'insémination. J'ai sillonné tous les magasins proches de l’hôpital, comme si ma vie en dépendait, à la recherche DU doudou. En vain. Alors j'ai cherché plus loin. Complètement folle, la fille. Je voulais un doudou. Tout de suite. Pour pouvoir le serrer contre moi. J'ai fini par dénicher une jolie girafe colorée. Elle ne me convenait pas à cent pour cent, mais j'avais trop besoin d'elle, à ce moment-là. Je l'ai trimbalée, discrètement, à toutes mes échos, PDS, et jusqu'à l'insémination. Je l'avais cachée dans un tiroir, et quand j'étais seule, je la prenais parfois contre moi pour la caresser. J'espérais de tout cœur qu'elle allait me porter chance. Et puis non. Alors Girafe est allée retrouver son pote Super Nounours. Dans la boîte. Et j'ai cessé mes enfantillages...

Jusqu'à la semaine dernière. 

Il y avait des soldes dans le magasin, et je suis allée jeter un coup d’œil. Ce genre de virées me fait plus de mal que de bien et j'en suis consciente. Mais c'est plus fort que moi, je fais régulièrement des rechutes. Alors que je me désespérais devant des bodys adorables mais décidément trop connotés fille ou garçon, je l'ai vu. LE doudou que j'avais cherché il y a quelques mois. Un "vrai" animal, pas un doudou plat. Un "vrai" lapin qu'on pouvait serrer dans ses bras. Avec de longues pattes et des oreilles toutes douces. Doudou Lapin. J'ai craqué et l'ai immédiatement acheté. Adopté même. Depuis il trône sur mon bureau, assis près de mon écran d'ordinateur. Chouchou n'a pas posé de questions. Il se rend bien compte qu'en ce moment, tout ne tourne pas rond dans ma p'tite tête... De temps en temps, je le prends pour le serrer contre moi. Ça me fait du bien. L'autre soir, alors que Chouchou n'était pas là, je l'ai même emporté devant la télé. 

C'est ridicule, je le sais. Des fois, je me dis que je deviens complètement folle. Mais avec ce doudou je me sens moins seule. Il est le lien vers mon bébé imaginaire. Ne dit-on pas que le doudou, c'est un objet transitionnel entre le bébé et la maman? Et bien Doudou Lapin, c'est l'objet transitionnel entre moi et mon bébé fantôme...

27 commentaires:

  1. ohh j'en ai les larmes aux yeux, c'est tellement beau :) ça m'a fait un peu sourir, car je me reconnais un peu là dedans ... je scrute tout les magasin, et regarde avec envie toutes ces choses à bébé !
    dans ma chambre, d'amis, il y a un lit de bébé ... pour mes nièces , alors défois, je m'amuse a faire le lit, et a y mettre des doudou dedans, en m'imaginant, mon bébé ...
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça doit être terrible, le lit de bébé. Passer devant tous les jours, je ne pourrais pas!

      Supprimer
  2. Ridicule n est vraiment pas le mot... Je dors avec un doudou "agneau" sur ma table de chevet. Et pour être tout à fait honnête, ce doudou a passé les 10 j entre mon tec et la pds DANS mon lit tout contre mon ventre donc... Depuis le résultat négatif de samedi petit agneau a retrouvé sa place sur mon chevet mais c est certain dès que fiv 3 sera lancé il remigrera sous les draps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me sens moins seule, merci pour ton commentaire. :)

      (Je réponds vite à ton mail, désolée je suis un peu overbookée en ce moment!)

      Supprimer
  3. Ben non c'est pas ridicule ! On fait ce qu'on peut, dans ces moments-là.... Pendant tous ces mois de PMA, j'en rêvais mais sans jamais réussir à "sauter le pas" et en acheter un... Peur d'avoir trop mal... maintenant que "j'y suis", je n'arrive toujours pas à acheter le doudou de notre bébé... peur que ça nous prote la guigne, encore et tjrs... Si ce doudou est important pour toi, alors il a toute sa raison d'être, je trouve même ça plutôt chouette que tu arrives à "surmonter" ta douleur pour ne pas te couper complètement du monde des bébés, et j'aime cette image que tu as à la fin de ton article de ce doudou comme un lien entre toi et votre futur bébé.
    Courage Gribouillette, je sais combien on peut redouter le temps "vide" pendant ces périodes, mais les vacances arrivent, tu vas pouvoir souffler un peu et prendre soin de toi.
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Je le souviens aussi du moment où j'ai arrêté la pilule et de la façon dont je regardais les rayons pour bébé. Je pensais très fort: à bientôt !
    Pfffff, tu parles.
    Par contre je n'arrive plus a regarder quoique ce soit pour bébé dans les magasins maintenant.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'ai eu un moment où j'y arrivais plus, et là je replonge. Mais c'est pas bien, faut que j'arrête...

      Supprimer
  5. On prend bien notre réconfort là où on peut. Tant que ça marche, c'est tout ce qui compte, peu importe l'avis des autres.

    RépondreSupprimer
  6. Il n'y a vraiment rien de ridicule là-dedans. Si ça te réconforte et t'aide à avancer vers les prochaines étapes c'est bien l'essentiel.

    RépondreSupprimer
  7. Ridicule ? Non, au contraire, c'est très émouvant. Tu es très forte pour réussir à aller dans LE rayon, moi je n'ai jamais réussi.
    Et puis savoir que quand bébé sera là, tu lui transmettra ton doudou, c'est merveilleux.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  8. Moi aussi je regardais à l'arret de la pilule par envie de me projeter dans ce futur enfin .... Ca m'a repris dernièrement lors de mon ++ début octobre pour ma TEC mais j'aurai pas du me reprojeter aussi vite, FC depuis hier matin....
    Si un doudou te fait du bien fais le c'est mieux que la drogue ou l'alcool ;)
    Catherine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je suis vraiment désolée! <3 Plein de pensées pour toi.

      Supprimer
  9. Coucou ma petite Gribouillette! Je continue de lire ton blog et cela fait plusieurs billets déjà que je souhaite te laisser un petit mot mais j'ai peur de ne pas trouver les mots... je vois bien que tu n'oses pas déverser ta peine chez les chocos alors je viens prendre de tes nouvelles ici. Ton doudou, ce n'est pas ridicule. Si ça te fait du bien de l'avoir tout près de toi alors ce n'est pas ridicule... il est porteur d'espoir ce doudou. Et de l'espoir, il faut en avoir. Souviens toi de ta devise, je l'aime cette devise, je la trouve belle :) Sache que je pense très souvent à toi et que je suis de tout coeur avec toi. Je continuerai à te soutenir à chaque étape du parcours, en espérant que la fiv2 sera la dernière. Plein de bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton message m'a émue aux larmes, merci Titi. <3

      Supprimer
  10. Il semble si tendre ce lapin... Courage ma Gribou, vous travaillez si dur pour que ce lapin peuple bientôt un lit d'enfant...

    RépondreSupprimer
  11. Comme les autres, je te dirai que tu n'as rien de ridicule !!! J'ai fait pareil aussi, mais ils sont toujours rester dans une boite, je n'arrivais pas à les sortir de mon placard... courage gribouillette et des bisous

    RépondreSupprimer
  12. Ce n'est pas ridicule Gribouillette ! On fait ce qu'on peut pour ne pas sombrer... Je suis l'heureuse propriétaire d'un doudou et d'un lot de trois petites paires de chaussettes de petit marin. Et pas plus tard que ce soir, en allant acheter un cadeau dans une boutique de souvenirs pour des amis, j'ai failli acheter un petit mobile en bois peint trop mignon. N'aies pas honte de ce petit lapin qui je l'espère fort trouvera son vrai propriétaire neuf mois après fiv 2. Ca, de tout mon coeur je l'espère.

    RépondreSupprimer
  13. C'est génial un doudou, et d'avoir réussi à l'acheter c'est encore mieux, surtout si cela te fait plaisir. J'éspère que ce doudou lapin va te porter bonheur.
    Bisous Gribouillette.

    RépondreSupprimer
  14. Merci, merci, merci pour ce billet qui me permet de me sentir moins ridicule... Il y a quelques mois, suite à fiv 1, j'ai moi aussi craqué pour un joli lapin toyt choupinou. Je voyais dans cette acquisition l'opportunité de vraiment faire une place physique à notre bébé, qu'on portait déjà dans nos coeurs depuis bien longtemps. Après le transfert de fiv 2, j'ai dormi chaque nuit avec lui et je le posais sur mon ventre, en espérant (bêtement) que ça donne envie à mes 2 poussières de vie de s'accrocher... Après les résultats, je me souviens avoir envoyé valser violemment lapinou, sous les yeux effarés de chéri. Et depuis, je ne sais pas où il est passé, mais j'ai bien envie de le retrouver... :)

    RépondreSupprimer