samedi 14 décembre 2013

Jolie rencontre

Boupe et moi étions amies depuis le lycée. On formait, avec deux autres copines, une bande de quatre inséparables. Et puis à la fac, chacune a suivi son chemin, et petit à petit, le temps nous a éloigné. On a laissé passer un mois sans se voir. Puis deux, puis six. Un beau jour, nous ne nous sommes plus vues du tout. A cette époque-là, on avait sans doute besoin d'autre chose. Pour avancer. Pour grandir. De nouveaux horizons. De nouveaux amis. Chacune dans son coin a construit sa vie.

Bien sûr, de temps en temps, je pensais à mes amies de lycée, me demandant ce qu'elles devenaient, ce qu'elles faisaient. Me disant que peut-être, j'aurais pu les recontacter. Mais emportée par le tourbillon du quotidien, je ne l'ai jamais fait.

Jusqu'au jour où j'ai reçu ce fameux mail de Boupe. Nous ne nous étions pas revues depuis des années, et sans le savoir, nous vivions les mêmes épreuves, chacune de notre côté. A nouveau nos chemins se sont croisés, et j'aime à penser que ce n'est pas complètement par hasard. Finalement, la vie est - parfois - bien faite!

Nous avons déjeuné ensemble mercredi dernier. J'ai retrouvé une amie, qui n'avait pas beaucoup changé. Nous nous sommes racontées nos vies, en accéléré. Cinq années vite résumées finalement. Et puis, nos galères respectives, l'entourage qui ne comprends pas, notre ressenti plutôt identique sur tout ça. C'était la première fois que je parlais à une PMette "en vrai". Et je peux vous dire que ça fait beaucoup de bien. 

En un mot je suis très heureuse qu'on se soit retrouvées, et cette fois-ci on ne va pas attendre des années avant de se revoir, c'est sûr!

21 commentaires:

  1. C'est incroyable cette façon de vous retrouver, et de pouvoir partager ce parcours.
    Il y a quelques nuits, j'ai rêvé d'une de mes amies de lycée, je n'avais pas pensé à elle depuis des années, on se retrouvait par hasard dans un train et j'avais peur qu'elle me pose des questions sur ma vie et m'explique qu'elle était maman de 5 enfants. Je me suis réveillée, je ne saurai jamais ce qu'elle m'aurait dit.
    C'est super que tu puisses non seulement parler de tout ca "en vrai" avec une pmette, mais aussi à une amie.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est dingue de s'être retrouvées par hasard sur le net! Le monde est petit!

      Supprimer
  2. Bon alors moi ça y est, les examens, c'est parti pour voir ce qui cloche. Mais ça doit vraiment faire du bien de pouvoir parler à quelqu'un qui te comprend. J'aimerais moi aussi. Pour l'instant je garde tout ça pour moi, mais quand je vois les contraintes que c'est déjà, tous ces rendez-vous, j'augure mal la suite. C'était la minute déprime de Mimi! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. c'est sur qu'on ne va pas attendre des années. ça fait tellement du bien de se sentir moins seule et comprise... Gros bisous Gribouillette. A très vite.

    RépondreSupprimer
  4. super ces retrouvailles, et si ça a pu au moins un peu réchauffer vos cœurs blessés, ça sera à refaire sans modération ;) Des bisous

    RépondreSupprimer
  5. Elle est jolie votre histoire de re-rencontre à Boupe et toi. Une petite note de bonheur dans votre parcours à toutes les deux, c'est beau. Et si c'était un signe? :-) Bisous à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Biquette.
      J'espère bien que c'est un signe!

      Supprimer
  6. c'est une belle histoire d'amitié qui se redessine , se sentir comprise par une personne partageant les memes choses c'est rare, vous avez de la chance , protitez en!!
    biz

    RépondreSupprimer
  7. C'est drôlement sympa ces retrouvailles, on dirait presque un conte de Noël si y avait pas le problème du manque de cadeau au pieds du sapin.
    A plusieurs on se sent plus forts!
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. C'est chouette de pouvoir retrouver une amie et de se sentir moins seule dans ses difficultés, même si vous retrouver hors pma aurait sans doute été sympa aussi. Mais bon, sans la pma, vous seriez-vous retrouvée...?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, je ne m'étais pas posée la question en ce sens...

      Supprimer
  9. C'est touchant de te lire et cette amitié doit être précieuse... C'est tellement important de pouvoir partager...

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  11. Les rares amies avec lesquelles il est possible de discuter d'infertilité sont de l'or.
    Il faut les conserver précieusement.

    Désolé j'ai supprimé le précédent message par erreur...

    RépondreSupprimer