vendredi 20 décembre 2013

Pas toi

J'adore Jean Jacques Goldman, et cette chanson, je la connais par cœur. Ça faisait longtemps que je ne l'avais pas écoutée. Mais depuis quelques temps, les radios diffusent partout les reprises de la "génération Goldman" (je tairai ici tout le mal que j'en pense, ce n'est pas le sujet...) et en ce moment, c'est celle-ci qui tourne en boucle.

La première fois que je l'ai ré-écoutée, les paroles ont résonné en moi d'une toute autre manière. Elle ne parle pas d'infertilité, cette chanson. Et pourtant, je me retrouve dans chaque mot.


Graver l'écorce
Jusqu'à saigner
Clouer les portes
S'emprisonner

Vivre des songes
A trop veiller
Prier des ombres
Et tant marcher

J'ai beau me dire
Qu'il faut du temps
J'ai beau l'écrire si noir sur blanc
Quoi que je fasse
Où que je sois
Rien ne t'efface
Je pense à toi

Passent les jours
Vides sillons
Dans la raison
Mais sans amour

Passe ma chance
Tournent les vents
Reste l'absence
Obstinément

J'ai beau me dire
Que c'est comme ça
Que sans vieillir
On n'oublie pas
Quoi que je fasse
Où que je sois
Rien ne t'efface
Je pense à toi
Et quoi que j'apprenne
Je ne sais pas
Pourquoi je saigne
Et pas toi

Y a pas de haine
Y a pas de roi
Ni dieu ni chaîne
Qu'on ne combat

Mais que faut-il
Quelle puissance
Quelle arme brise
L'indifférence

Oh c'est pas juste
C'est mal écrit
Comme une injure
Plus qu'un mépris
Quoi que je fasse
Où que je sois
Rien ne t'efface
Je pense à toi
Et quoi que j'apprenne
Je ne sais pas
Pourquoi je saigne

Et pas toi...Et pas toi

11 commentaires:

  1. " Quoi que je fasse
    Où que je sois
    Rien ne t'efface
    Je pense à toi"

    Tout à fait ça ici ... Des bisous Grib ♡

    RépondreSupprimer
  2. Touchée en plein coeur... J'adore Goldman <3

    " Je ne sais pas, Pourquoi je saigne..."
    " Mais que faut-il, Quelle puissance, Quelle arme brise, L'indifférence..."
    "Oh c'est pas juste... c'est mal écrit..."

    Il a tant de chansons où on peut se sentir concernée... En ce moment c'est le "la vie par procuration" et "là bas" qui me viennent sans cesse en tête...

    Merci pour ce moment, des bisous

    RépondreSupprimer
  3. Moi c est toujours florent mothe qui me touche ♡ et même encore maintenant ainsi que beau malheur d emmanuelle moire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Auré on en a parlé et j'ai les même chansons et je rajoute impossible de James Arthur

      Bisous ma grib

      Supprimer
    2. J'aime beaucoup aussi celle de Florent Mothe.
      Par contre je ne connais pas James Arthur, je vais aller écouter ça.

      Merci les filles de votre passage ici. :)

      Supprimer
    3. Mais si je connais en fait!! Mais j'avais jamais fait attention aux paroles... (moi et l'anglais!)

      Supprimer
    4. Les paroles sont sur une séparation mais sa façon de chanter surtout le refrain avec le terme impossible me touche à chaque fois

      Supprimer