mardi 14 février 2012

Le sale pingouin (3)

Bon, ça y'est, c'était aujourd'hui l'épreuve tant redoutée. Et bien, ça ne s'est pas si mal passé finalement. Bien sur, c'était pas non plus le rêve, hein, mais loin de l'horreur que j'avais imaginé (ne jamais aller lire sur internet, jamais!).

Le plus pénible au final, je crois que ça a été la demi-heure à poireauter et à stresser dans la salle d'attente. J'étais dans un tel état de nerf que je luttais pour contenir mes larmes. Et puis, enfin, on m'a appelé. C'est parti mon kiki!

D'abord l'assistante te fait entrer dans un petit vestiaire où tu enlèves le bas, et te demande si tu veux aller aux toilettes avant. Ensuite tu t'installes sur la table, les fesses à l'air. Moi j'étais complètement allongée, alors je pouvais m'absorber dans la contemplation du plafond. Il y avait 74 dalles. Je sais, je les aies comptées!
L'assistante fait un premier cliché sans produit ni rien. Là le toubib arrive, il t'explique brièvement la procédure, et en route.

Au programme des réjouissances, tout d'abord, l'introduction du spéculum. Ça a été le plus désagréable pour moi. Chez la gygy, ça glisse tout seul, et puis elle met du lubrifiant je crois, et lui, il n'en avait pas mis du moins j'ai pas eu l'impression. "Détendez-vous!" Ouais, facile à dire! Il insistait pour rentrer le machin, tout en m'appuyant sur le ventre, pas très cool mais bon, j'ai survécu. Une fois le spéculum en place, et le col de l’utérus clipé, il te laisse là, les jambes écartées, et prépare ses petits ustensiles (l'aurait pas pu le faire avant?!).

Une fois que c'est en place, finalement, la suite c'est du gâteau! Quand il t'injecte le produit tu le sens pas du tout, à peine de très légères douleurs de règles. Il t'enlève le speculum (ouf!) et il te fait de tourner à droite, à gauche, sur le coté, pour prendre des clichés. A chaque fois l'assistante te dis de ne pas respirer au moment de la radio. Un dernier cliché et c'est terminé. Elle te donne une serviette et te dis d'aller aux toilettes pour évacuer un peu le produit. Tu te rhabilles et tu sors.
Le tout n'a pas duré plus d'1/4 d'heure!

Donc voilà, plus de peur que de mal, au final, et je n'ai pas du tout eu mal après.

Le toubib n'a pas commenté au fur et à mesure des clichés, comme je l'avais lu sur internet, mais il nous a fait venir à la fin, au moment où il donne les radios, pour nous dire en deux minutes chrono que... (roulement de tambour) tout est parfaitement normal! Mon utérus fonctionne du tonnerre, pas de soucis de ce coté-là. 

Ouf.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire