dimanche 18 novembre 2012

5 minutes de plaisir?

Ce midi, nous recevions à manger un couple sans enfants et M. et Mme Lachance dont je vous parle souvent et qui ont une petite puce de 15 mois. Alors que leur fille a du mal à s'endormir et pleure depuis un moment, le jeune papa - qui comme à son habitude, n'en rate pas une - déclare à la cantonade: "Ah, faites pas de gamins je vous le dis!" Puis, en plaisantant : "Cinq minutes de plaisir, 18 ans d'emmerdes!"

Certes. 

Et le pire, c'est que pour eux, ça a été le cas!! Je ne sais pas si ça a duré 5 minutes, hein, mais en tout cas, en un mois c'était plié. Ils ont voulu un bébé, paf, ils l'ont eu. Presque trop facile, non?

C'est vrai que quand on compare "l'investissement" des couples qui font un bébé couette face à celui des couples qui galèrent, bah y'a pas photo! 

Du coté des couples "couette", leur seule tâche a été de faire crac-crac. Y'a pire. Quant à l'investissement financier, il est de zéro...

Du coté des couples "PMA", l'addition est bien plus lourde. Des rapports programmés qui ruinent leur libido, des examens intrusifs qui bouleversent leur intimité, des traitements contraignants qui se répercutent sur leur vie sociale... Tout ça, ça prend du temps, et de l'énergie. C'est un sacré investissement personnel... et financier aussi! On en parle rarement dans la sphère des Pmettes car c'est vrai, c'est tellement secondaire, on serait prêts à tout pour avoir un bébé, même à donner tout ce qu'on possède. Mais il faut reconnaître que faire un bébé PMA coûte plus cher que de faire un bébé dans un lit!

Déjà, au début, tu te ruines en tests d'ovulation et de grossesse. Ensuite, quand tu commences à passer les examens, tu n'as pas encore le 100% de la sécu, alors tu avances les frais, et tu n'es pas toujours remboursée en totalité. Tous les mois, tu perds régulièrement ton ordonnance d'acide folique, bah, t'es plus à 4€ près!  Sans compter les kilos de chocolat engloutis pour se consoler quand les règles débarquent ou quand une copine t'annonce sa grossesse. Mais ce qui coûte le plus au final, quand tu habites à la campagne comme nous, c'est encore les frais d'essence. Les 80 km aller/retour à la PMA, quand tu y vas toutes les 5 minutes, c'est un budget!

Alors, oui, pour lui sans doute, faire un bébé, c'est 5 minutes de plaisir.

Pour nous, faire un bébé, c'est plutôt des années de galère...

14 commentaires:

  1. L avantage de nos parcours c est qu une fois qu on les aura on sera reconnaissante et on ne sortira pas des conneries aussi grosses que ça. Je me mets à la place de la gamine et j aimerai pas entendre ça de la bouche de mes parents , je préférais largement entendre que j ai été mûrement désiré, attendu ...

    RépondreSupprimer
  2. no comment sur l'attitude de votre pote qui connait votre parcours et qui continue quand même ses blagues douteuses genre "faites des gosses"

    RépondreSupprimer
  3. Du gras, du lourd, du beauf. Comme dit Sophie je voudrais pas être sa fille !

    RépondreSupprimer
  4. Ah ! T'as bien raison d'en parler, c'est bel et bien une réalité ! Et souvent je dis à mon homme qu'on a vraiment un bol de malade d'habiter à 15min en métro/pied du CHR PMA. Souvent je pense aux blougeuses, aux pmettes qui n'ont pas cette chance que je mesure. C'est totalement vrai ! Et outre l'aspect financier, y'a le faire un bébé en préservant le couple dans le vecu pma, et ca non plus ce n'est pas une mince affaire...

    RépondreSupprimer
  5. C'est vrai qu'il est lourd quand il s'y mets... il a plein de bons cotés hein, mais il n'est pas psychologue pour 2 sous. C'est pas par méchanceté du tout, il ne réfléchis pas avant de parler en fait. Il faudrait que j'ai le cran de lui faire comprendre.

    Si on avait été que nous 4, je crois que je l'aurais renvoyé dans ses buts, mais là avec l'autre couple d'amis (pas au courant de notre situation) j'ai pas pu.

    RépondreSupprimer
  6. Vertu, c'est vrai que préserver le couple au milieu de tout ça, c'est pas facile non plus.

    Mais ça nous rend aussi plus forts et plus amoureux que jamais. On sait qu'on est capable de surmonter des épreuves en restant soudés.

    RépondreSupprimer
  7. Je suis bien d'accord avec ton post !! Et c'est vrai que toutes ces galères font que l'enfant a été drolement attendu mais je m'inquiète aussi de l'angoisse que ça peut générer... Je sais pas si les mamans PMettes sont plus inquiètes que les autres?
    Il est pas très délicat ton ami :S
    Souvent je me dis que j'aurais tellement tellement aimé que ça vienne juste comme ça, juste trop vite, juste une belle surprise...
    J'aime te lire amoureuse :)"Mais ça nous rend aussi plus forts et plus amoureux que jamais. On sait qu'on est capable de surmonter des épreuves en restant soudés."

    RépondreSupprimer
  8. Si je comprends bien, l'ami est au courant de votre parcours. Bah il a du se sentir con, après coup. En rentrant, sa nana a du lui dire que c'était un nul.

    Je t'avoue que même nous, qui sommes passés aussi par la PMA, pouvons sortir des énormités comme ça parfois, sous le coup de la fatigue. Enormités qu'on regrette aussitôt.

    Enfin, je suis bien placée pour connaître les remarques à la con que peuvent te faire les gens. Ma meilleure amie n'arrête pas de se vanter de son hyperfertilité : elle choisit quand elle tombe enceinte.

    Bref, faut faire avec, passer à autre chose...et rester soudé ! Courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^

      Oh, je ne suis même pas sûre qu'il se soit rendu compte de sa bêtise après coup, il a déjà fait pire comme remarque.

      Mais ma patience arrive à bout...

      On peut laisser échapper des remarques blessantes, mais lui c'est sans arrêt...

      Supprimer
  9. à midi, en salle des profs... ma collègue au courant de ma situation, qui explique que sa fille veut plus mettre son anorak car elle l'aime plus... "faites des gosses, qu'ils disent" .... o-O
    J'espère que les résultats auront été encourageants.... bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je compatis

      Les gens ne se rendent pas compte...

      Supprimer
  10. Y'a des crétins...

    Pour le coût, nous allons à nos rendez-vous à pied mais il y a les examens non remboursés par la sécu, les vitamines pour booster les zozos, le médicament pour déclencher les contractions en cas de grossesse arrêtée (c'est du confort, c'est sûr), et bientôt l'IMSI... Plus de 1000€ au total, et encore, nous avons la chance d'être suivis en hôpital, sans dépassement d'honoraires...

    RépondreSupprimer
  11. Oh oui je sais, vous concernant les frais sont exorbitants! Je trouve ça hallucinant d'ailleurs.

    A coté, moi c'est que des cacahuètes! ;)

    Moi aussi, hôpital, heureusement!

    Merci d'être passée par ici.

    RépondreSupprimer