mercredi 30 octobre 2013

Renouveau (1)

Il y a un mois, mon moral était au plus bas. Je venais de foirer en beauté ma première FIV : une ponction catastrophe, pas d'embryon au congélateur, un seul transféré et une prise de sang négative. Après un assez long passage à vide, je me suis secouée. Et j'ai eu besoin de chercher des réponses. Pourquoi avais-je mal répondu à la stimulation? Le gynéco serait-il d'accord de m'implanter 2 embryons? Était-ce normal d'avoir autant souffert lors de la ponction? Je voulais savoir. Je voulais comprendre. Pour que, surtout, la FIV 2 ne se passe pas du tout de la même manière.

Faute de débriefing avec le gynéco (mon rdv n'est que le 20 novembre), je me suis fait mon débriefing toute seule. J'ai écumé les sites scientifiques, les chiffres des centres PMA, lu tout ce que je pouvais sur le sujet, recueilli l'expérience de plusieurs copines de galère, compilé les infos... et j'ai laissé mijoter mon cerveau. Et voilà ce que ça a donné:

1) Avoir mal répondu à la stimulation ne fait pas forcément de moi une "mauvaise répondeuse". La première FIV est souvent pour le gynéco un "brouillon" qui permet de savoir comment le corps réagit, donc mon traitement sera sans doute mieux ajusté la prochaine fois, pour que je réponde mieux.

2) Ce n'est pas normal que j'ai été aussi mal accompagnée pour ma ponction. D'après tous les témoignages que j'ai recueilli, la plupart des filles n'ont pas autant souffert ou pas souffert du tout. Et les rares qui ont douillé ont au moins bénéficié de l'équipe médicale pour les réconforter, les soutenir, les encourager. Ça n'a pas été mon cas. Personne ne m'a adressé la parole dans le bloc. Je ne sais même pas qui m'a opérée! J'ai eu l'impression d'être un objet, à la merci du corps médical. Ça reste un traumatisme et pour ça j'en veux au gynéco de la PMA.

3) Les facteurs qui augmentent les chances de réussite en FIV sont avant tout : l'âge de la femme et le nombre d'embryons transférés. De plus, les transferts de blastocystes ont un bien meilleur taux d'implantation que les transferts d'embryons à J2.
Les chiffres parlent d'eux-même : 

Tableau trouvé sur le site d'un Centre PMA bien classé.

Deux évidences se sont alors imposées à moi:
Hors de question de revivre une ponction sans anesthésie, qu'elle soit locale ou générale. 
Hors de question qu'on me transfère à nouveau un seul embryon J2. Ça serait soit un blasto, soit deux embryons J2. 

Il restait tout de même un petit problème à régler... la politique de mon centre est d'éviter un maximum les grossesses gémellaires et donc de ne pas transférer 2 embryons quand la femme est jeune et que ce sont ses premières FIV. De plus, je sais pour avoir déjà interrogé le gynéco là-dessus qu'il ne pratiquent que très peu la culture prolongée des embryons jusqu'au blasto, et seulement dans certains cas particuliers. 

A ce moment-là j'ai envisagé de faire une crise de nerf dans le bureau du gynéco. Pleurer. Supplier à genoux. Prête à tout pour qu'on m'implante 2 embryons. J'ai même pensé à écrire une lettre de motivation qui dirait que je suis consciente des risques d'une grossesse gémellaire et que s'il faut rester 6 mois alitée pour avoir des bébés en bonne santé, je signe immédiatement. Mais en discutant de ça avec la psychologue du centre, j'ai vu que ça n'allait pas être de la tarte "Vous êtes jeune, ils ne voudront jamais avant la 3ème FIV."

J'étais dans une impasse.

Et puis, le 14 octobre, j'ai reçu un mail qui allait peut-être changer ma vie...

38 commentaires:

  1. Argh, quel teasing de ouf !!! Contente de voir que tu aies remonté la pente et analysé à froid cet échec. J'espère de tout coeur que le prochain sera le bon et que ton gynéco sera plus à l'écoute.
    Des bisous !

    La suite, la suite !!

    RépondreSupprimer
  2. rooooh quel suspense !! contente de te retrouver Grib, et tu as très bien auto-analysée ta 1ère fiv. Bisouuus et reviens vite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as vu, le petit suspens là... ^^

      Supprimer
    2. Le GROS suspense....

      Supprimer
    3. tic taaaaaaaaac, et le (2) il arrive quand? :p

      Supprimer
  3. Tu as bien eu raison d'analyser tout cela. La douleur que tu as vécu n'est pas tolérable, c'est une faute du personnel médical et c'est loin d'être normal. Quant à la suite, j'ai hâte de connaitre ce mail. bises

    RépondreSupprimer
  4. Je te sens changée, transformée !
    Je suis admirative. Tu as pris ta vie "pmesque" en main ! Bravo et vivement la suite !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça! J'en ai marre de faire confiance à 100% au corps médical et de me laisser porter. J'ai mon mot à dire moi aussi...

      Supprimer
  5. Quels sont les arguments de ton centre pour justifier qu'ils ne cultivent pas les embryons jusqu'au stade blastocyte ? Je ne me suis pas vraiment penchée sur la question mais cela m'a déjà interpellée quand j'ai lu que le résultat était meilleur avec un blasto... Or nombreux sont les centres, même à l'etranger, qui ne transfèrent que des embryons...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'avait donné aucun argument. Il avait éludé ma question en disant qu'ils le faisaient peu, et dans des cas particuliers (lesquels? Je n'ai pas insisté...)

      Supprimer
  6. Je comprends ton combat pour le transfert de 2 embryons... Pour les blastocyste, on ne sait toujours pas si ça n'a pas tendance à engendrer plus de perte d'embryon congelable a j2...
    La suite :)
    J'ai beaucoup pensé à toi ces derniers temps, je suis heureuse que le moral remonte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Lisette, c'est tout à fait ça, et les études / les gygy ne sont pas d'accords sur ce point.

      - Il y a ceux qui pensent que pousser les embryons au stade blasto engendre beaucoup de perte d'embryons, enbryons qui auraient peut-être tenu le coup dans milieu plus favorable qu'une éprouvette : un utérus accueillant par exemple.
      - Il y a ceux qui pensent au contraire que si le brybry n'arrive pas au stade blasto, il n'aurait pas tenu de toute façon, même dans l'utérus, alors autant les pousser pour choisir les meilleurs.

      J'avoue que (sans preuve aucune) je me rapproche plus de la 2ème proposition.

      Supprimer
    2. moi aussi je penche pour la 2ème... J'espère avoir un transfert de 2 blasto à ma fiv... ils voudront je pense, reste à faire de beaux embryons, qui n'est pas une mince affaire.

      Supprimer
  7. je ne sais pas ce qu'il ressort de ce mail... mais une chose est sûre, pour en avoir parler avec toi en MP.... je revis à travers toi des propos et des comportements de ce centre qui me conforte dans le fait que le jour où monsieur gygy nous a "foutu dehors" il nous a fait le plus beau des cadeaux .... ; mon parcours ne fut pas simple pour autant derrière, mais au moins il y a eu du dialogue et celui qui m'a opérée et bien c'était le gygy qui me suivait... et les rdv pour faire le point derrière chaque échec étaient beaucoup plus rapprochés.. là tu vis une véritable torture morale .... COURAGE et j'espère que le 20 novembre il répondra à tes questions et tes attentes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que je me rend de plus en plus compte des "défauts" de mon centre PMA. Et la confiance faite au gygy commence à s'étioler.

      Supprimer
  8. Je suis sure que ce mail va changer ta vie... J'en serais plus que ravie.
    Je suis très heureuse que tu reprennes le "combat". On va y arrvier....
    Des gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si c'est le cas, ça sera grâce à toi! :)

      Supprimer
  9. Coucou,
    Je suis contente de te lire à nouveau et de te voir aussi combattive. Tu as raison de demander des explications. On n'est ni des numéros ni des ''corps''. Le gynécologue en question ne s'en rend bien souvent plus compte. Je l'ai vu hier et il m'a assuré que la ponction avec prémédication, ne fait pas mal du tout, que la ''petite piqûre'' dans la fesse et celle dans le vagin suffisent. J'ai bien pense à toi à ce moment-la.
    Dis-moi, sur quelle dose de gonal étais-tu partie, à la base ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça, l'impression d'être un numéro. Et que le gygy se fout de nous, est-ce qu'il a déjà subit une ponction, lui?

      A la base j'ai commencé à 175 de Gonal, et on a augmenté en cours de route à 225 puis 250.

      Supprimer
    2. Oui, l'impression aussi qu'il prend tout ça sans vraiment d'attention. Il n'a même pas pris la peine de relire mon dossier avant de me recevoir, c'est moi qui ai du lui rappeler mon parcours, que j'étais en insuffisance ovarienne, sans quoi, il m'aurait à nouveau orientée vers une fiv. Bref, que dire ?

      Supprimer
    3. Orientée vers une iac, pardon.

      Supprimer
    4. "Que dire?"

      Dire que c'est un c**? ^^

      Supprimer
  10. Bonne nouvelle si tu remontes la pente :) En tous cas tu fais bien de chercher ces réponses, c'est important et ça t'appartient, c'est ton corps. Et quel suspense !!

    RépondreSupprimer
  11. Ahhhhh tu nous laisse du suspens.... Tu as su quoi le 14 octobre?????

    RépondreSupprimer
  12. Purée, tu sais entretenir le suspense toi^^ pitié, dis-nous toooooooout !!!
    A-t-on refait le contrôle de ton AMH récemment? Ca pourrait peut-être expliquer le problème de réponse ovarienne avec la stim?
    En tout cas, je te sens d'attaque, résolue à comprendre et à avancer sans répéter les mêmes erreurs, ça fait plaisir de te savoir mieux :)
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, on n'a pas recontrôlé mon AMH depuis juin 2012, tu crois qu'il faut que je le demande?

      Supprimer
  13. Coucou ma Grib
    Contente de te relire aussi enthousiaste.
    Et quel suspence même si je sais la suite... :)
    Je ne comprends pas la politique de ton gygy... la mienne est à l'opposé... comme peu d'ovocytes(merci mon IO) c'est transfert de 2embryons à J3 et le petit dernier en surveillance jusqu'à j5 pour j'espère congel... mais sinon c'est blasto...

    En tout cas contente pour vous

    Bisous bisous

    RépondreSupprimer
  14. Ah non c'est interdit ca Gribouillette ! C'est quoi ce suspense !
    En tout cas c'est chouette de te voir remontée ! Si vous réussissez à avoir des blasto, je pense que c'est surement la meilleure solution, en tout cas ca aurait été mon rêve...
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je réussi à avoir des blastos, parce que c'est vrai que c'est pas gagné non plus!

      Supprimer
  15. Whaouuuu, le suspens est à son comble !!!!

    RépondreSupprimer
  16. Ravie de te retrouver d'attaque et prête à prendre le taureau par les cornes !! Bises

    RépondreSupprimer