jeudi 10 juillet 2014

La frayeur

Ça fait pourtant 2 mois et demi que je me préserve un maximum. Je ne porte plus rien de lourd, c'est mon chéri qui doit se farcir les pack d'eau, les gros sacs, tout ce qui pèse. Je fais un minimum de ménage (d'ailleurs vous verriez l'état de la maison!) et délègue au maximum. Quand j'étais encore à l'école, je faisais participer activement les enfants pour éviter de me baisser, et je m'allongeais tous les soirs en rentrant. Je ne compte plus les heures passées sur le canapé à siester ou regarder des bêtises à la télé.

Mais mardi soir, j'ai fait LA boulette.

Je ne vous ai pas dit mais, à la rentrée, et pour la première fois, je vais avoir ma classe à moi. Fini de faire le bouche-trou! Je suis titulaire de mon poste, donc je peux y rester des années si je veux. Enfin, je vais pouvoir avoir ma salle de classe, mon fonctionnement, et tout ça dans une école que j'adore, avec des collègues super. Autant dire que je suis aux anges, et que j'ai envie de m'investir à fond dans cette prochaine année scolaire. Enfin, j'ai retrouvé la motivation de mes débuts! 

Après avoir passé des semaines à cogiter sur mon plan de classe, je ne rêvais que d'une chose : prendre possession des lieux et m'installer. Alors dès mardi soir, j'ai traîné mon chéri jusqu'à l'école, pour qu'il m'aide à aménager la classe. Au programme, déplacer le bureau et quelques tables, décrocher des affichages, bref, rien de pharaonique. Il était convenu que je donne les ordres, et que mon chéri exécute. Sauf qu'une fois lancée, l'opération a duré plus longtemps que prévue. Et que, mon chéri n'étant pas Musclor, j'ai parfois dû mettre la main à la pâte. Je n'ai rien porté, mais j'ai poussé quelques meubles pour l'aider. Et déplacé quelques tables. Mon chéri me disait d'y aller mollo. Mais des toutes petites tables de CE1, individuelles en plus, c'était pas la mort. Sauf que multiplié par 24 tables, ça commençait à faire beaucoup.

Quand j'ai senti que mon ventre se mettait à tirailler, je me suis calmée, mais le mal était fait. Dès le retour à la maison, j'ai pris du Spasfon et j'ai passé la soirée allongée sur le canapé, sous le regard accusateur de mon chéri. Les tiraillements se sont calmés, et c'est à peu près sereine que je suis allée me coucher.

Sauf que mercredi matin, panique à bord. Le mal de ventre était de retour, et ne passait pas malgré le repos et le Spasfon. Autant dire que je n'en menais pas large, imaginant le pire. Et que je commençais sérieusement à culpabiliser. Quelle idiote j'ai été! C'était n'importe quoi d'aller aménager ma classe maintenant! Ce n'était pas si urgent! Et surtout bien moins important que cette grossesse que j'ai mis si longtemps à obtenir! S'il arrivait malheur au bébé par ma faute, je ne m'en remettrait jamais. En milieu de matinée, submergée par l'angoisse, j'ai téléphoné à la sage-femme. C'est au bord des larmes que j'ai laissé un message, la suppliant presque de me rappeler au plus vite.

Puis j'ai repris ma place sur le canapé, morte de trouille.

Vers midi, enfin, elle m'a rappelée. Et m'a rassurée : ces douleurs sont courantes, et pas dangereuses pour la grossesse. C'est juste mon corps qui m'envoie un signal : STOP, repos! Au programme donc, repos et Spasfon, et tout rentrera dans l'ordre. Ouf. 
C'est seulement après avoir raccroché que j'ai recommencé à respirer. J'avais passé ma matinée en apnée.
Quand j'ai raconté ça à mon chéri le soir, il m'a bien engueulée. Et il a eu raison. 

Autant dire que j'ai bien compris le message, et qu'on ne m'y reprendra plus. 

26 commentaires:

  1. Ta carte princesse est a user sans modération avec ton chéri :)
    Super pour le poste de titulaire dans l'école que tu adores.
    Profites.

    RépondreSupprimer
  2. Pas toujours évident de lever le pied quand dans le fond on ne se rend pas encore vraiment compte que c'est réel, que c'est bien là.... et cela dure jusqu'au bout, je suis passée par là. Mais il n'empêche qu'il faut faire attention, vous êtes deux dans un seul corps et ça demande des précautions :-) bon repos et bonne grossesse! et félicitations pour le poste!
    SOSO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Je vais continuer à faire bien attention...

      Supprimer
  3. Ces grossesses sont si précieuses qu'on se demande constamment si on a pas abusé et quelles conséquences ça peut avoir, profites des vacances pour nombriliser un max dans le canapé, le ménage peut bien attendre!
    Félicitations pour ton poste! Je passe le concours en 2015...peur peur peur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah là, le ménage, c'est clair qu'il attends! ^^

      Bon courage pour le concours!

      Supprimer
  4. ILGC a raison : carte princesse !
    prend bien soin de toi :-)

    RépondreSupprimer
  5. difficile de se dire que meme si le ventre n'est pas encore rond. on porte déjà la vie. Tant pis si ta classe n est pas parfaite mais félicitation pour le poste à titre définitif (souvent un long parcours pour obtenir ce fameux poste définitif avec une super équipe).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! :) En effet, des années d'attente (aussi) avant d'obtenir ce poste. Rien à voir avec le parcours du combattant de la PMA. Mais beaucoup de bonnes nouvelles en même temps en cette fin d'année scolaire...

      Supprimer
  6. Pas facile de savoir quand s'arrêter, j'ai du mal aussi. Mais aménager une salle de classe, aussi contente sois-tu, c'est en effet un peu trop, avouons le.
    Allez, stop, vacances totales maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que sur le papier, c'était mon chéri qui était sensé tout faire... mais bon une fois là-bas c'était pas si simple...

      Supprimer
  7. Bon c'était un avertissement sans conséquence ! Maintenant repos... Les vacances arrivent à point nommé ! J'imagine tout à fait que c'est vraiment difficile de "regarder sans rien faire" mais c'est pour la bonne cause. et félicitations pour le poste ! Quelle belle année :)
    Bises
    Alice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Félicitations pour ton nouveau poste!L 'expression carte princesse est à retenir! C'est difficil de savoir ce que l 'on peut ou ne peut pas faire enceinte surtout après un parcours pma.Je suis à 8sa et j'aurai bien envie de me mettre ss cloche de peur de faire un mauvais mouvement, ma gynéco me dit que je ne suis pas handicapée et qu'il faut vivre normalement sans en faire trop, oui mais c'est quoi en faire trop???!!!Pff pourquoi n'existe t il pas un mode d'emploi, ce serait si simple!Bon tu as la chance d'être en vacances et de pouvoir te reposer jusqu'àla rentrée.Prends bien soin de toi! Bises Mogwai

      Supprimer
    2. Alice, c'est surtout que mon chéri n'était pas hyper musclé, bah j'ai été plus ou moins obligée de l'aider. ;)

      Mogwai, c'est clair qu'avec un mode d'emploi, ça serait plus simple!

      Supprimer
  8. Tu ne pouvais pas savoir jusqu'où tu pouvais aller... Tu ne pouvais pas prévoir que tu réagirais si vite... Plus de peur que de mal, ok :-)
    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça, je ne pensais pas que ça allait faire ça.

      J'avais beaucoup appréhendé une journée en famille le w-e précédent (route, grosse journée, beaucoup debout, etc...) et finalement tout c'est très bien passé.
      Là, je me suis pas méfiée, et PAM!

      Supprimer
  9. ces douleurs-là ont duré 6mois pour moi.... un peu trop de voiture, un peu trop de "position debout", et hop, j'en étais quite pour des tiraillements, des contractions, et 6 spasfons par jour... Priorité number 1: baby.... futur papa est là pour gérer tout l'â côté à la maison, et toi tu n'as qu'à te reposer :-)
    Bises, profite profite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je fais! :) Carte princesse! :)

      Supprimer
  10. les neurones de grossesse t"ont joué un tour... en effet c'était pas urgent pour la classe... mais tu devais être tellement contente d'être titulaire, que du bien en ce moment pour toi!!
    on fait toute cette erreur à un moment de la grossesse... au moins tu as retenu la leçon....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était pas urgent mais ça faisait depuis le 30 mai (date de ma nomination) que ça me sautait dans le ventre. J'ai pas pu résister...

      Supprimer
  11. Super nouvelle Gribouillette... Ces petits vont avoir de la chance de t'avoir comme maitresse "exclusive".
    Pas de stress, tout va bien se passer...
    Fais attention à toi et à Tic.
    Des bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Boupe. <3
      Tu sais que je pense bien à toi aussi.

      Supprimer
  12. C'est une très bonne nouvelle dis donc !! Bravo !!
    Je comprends bien que tu aies à un moment été trop tenté de faire les choses toi-même, je suis aussi de cette trempe :D mais Tic n'est pas super d'accord, donc bon repos dodo pour le tit bout :)
    Moi c'est pareil, on est allé visiter la maternité et je suis restée debout très longtemps, trop longtemps. Franz me le fait payer depuis maintenant trois jours, dès que je me lève j'ai le ventre qui tiiiiire et le dos bien douloureux.
    C'est que nos petits sont exigeants dis donc !!!! :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! :)

      Oui, ils sont déjà bien exigeants en effet...

      Supprimer
  13. Ah bravo pour ton poste cest top je connais 3 ans sans ma classe la ca fait 2 annees que jai un poste ou je reste dailleurs cest top cest tellement different de faire son fonctionnement. .. et repos repos biz

    RépondreSupprimer