mercredi 15 octobre 2014

Larmes de joie

Depuis que Pâquerette fait la fête dans mon utérus, j'ai connu d'intenses moments de joie, entrecoupés de nombreuses périodes de doutes, et de quelques instants de pure angoisse...
C'est que la chipie n'est pas régulière. Parfois, je la sens très bien, très souvent. Alors je suis aux anges. Le lendemain, elle se fait plus discrète et je m'inquiète. Et pour un peu qu'on soit dimanche et que je n'ai que ça à penser, vous obtenez une Gribouillette complètement paniquée.

C'est ce qui s'est passé le week-end dernier. Il faut dire que toute la semaine avait été festive, Pâquerette n'avait pas arrêté de gigoter, c'était de gros coups de pieds "en surface", tous les soirs, et même parfois en journée. Du coup, je me suis habituée. Et quand est arrivé le week-end, la coquine avait décidé de se reposer, et n'a quasiment plus bougé d'un pouce. Du moins, je ne la sentais beaucoup moins, à peine quelques effleurements légers. Et plus je me focalisais dessus, plus j'essayais de la faire bouger, moins ça fonctionnait bien sûr. Evidemment, je suis allée lire des choses pas très glop sur internet, du genre "Si tu sens plus ton bébé, direction les urgences." De quoi se détendre...

C'est ainsi qu'au fil du week-end, je suis passée de légèrement inquiète à très inquiète et enfin à totalement angoissée. Dimanche soir, j'avais complètement enclenché le mode Caliméro-qui-voit-tout-en-noir "C'était trop beau pour être vrai, comment j'ai pu croire que j'allais y arriver." Pas du tout excessive la fille. J'ai essayé de me raisonner pourtant. j'avais rdv le mardi suivant avec ma gentille sage-femme pour un cours de préparation à la naissance, je pourrai être rassurée. Deux petits jours à tenir, pas très difficile, non?

Si! Dès lundi matin, à la première récré, je laissais (encore!) un message vocal affolé à la sage-femme, qui a dû bien rigoler. "Revoilà la foldingue!" voilà ce qu'elle a dû se dire! Heureusement, comme elle est très gentille, elle m'a rappelé et laissé un message vocal rassurant. En l'absence d'autres symptômes pas cool (saignement, fièvre...) il n'y avait pas lieu de paniquer. La puce avait dû simplement changer de position, ce qui expliquait que je la sente moins. Grace à ce petit message, j'ai réussi à tenir et à me raisonner jusqu'au lendemain soir. Mais je dois dire que quand elle a sorti le doppler, j'avais une sacré boule au ventre...

... et la poulette allait bien. Très bien même. Pâquerette pousse gentiment dans mon ventre et tout va bien. J'ai retenu mes larmes. Et je me suis remise à respirer. J'avais passé 4 jours en apnée. En fait elle avait juste changé de position, ce qui fait qu'elle tapait d'avantage "vers l'intérieur". Voilà pourquoi je la sentais moins. Puis j'ai eu droit à mon premier cours de préparation à la naissance : l'accouchement, la respiration, tout ça, tout ça. On m'expliquait ça, à moi! Aussi incroyable que ça me paraissait, ce n'était pas un rêve, mais bien la réalité!!

En sortant du rdv, j'ai réalisé. Et j'ai ouvert les vannes. J'ai pleuré comme une madeleine pendant tout le chemin du retour. De soulagement. De joie. 

Mon bébé va bien. Je vais vraiment accoucher. Je vais vraiment avoir un bébé. 

12 commentaires:

  1. Ho comme je comprend ces angoisses. Toutes les futures mamans en ont mais bien plus les Pmettes je penses. On a tellement peur d'y croire, de s'accrocher, que tout bascule.... Je me disais toujours "ça a été trop simple, le bonheur ne va pas durer" ... trop simple: 4 ans d'attente, une IA et une FIV! Des traitements, des injections, de l'attente, des désillusions et je trouvais que dans le fond ça avait été simple pcq moi j'avais eu la chance que ça fonctionne... et la grossesse j'ai eu du mal à en profiter parce que la peur me tétanisait. Et à la naissance ce sentiment était tjs présent.... et pourtant elle est là depuis 18 mois maintenant, elle est en forme et elle me comble de bonheur. Alors je sais ce n'est pas facile mais essaie de profiter de ce moment si incroyable qu'est la grossesse! Porter son enfant c'est si merveilleux et je le souhaite à toutes celles qui attendent leur tour <3 Bonne continuation, SOSORIRI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message! :)
      C'est sur que les autres futures mamans ont aussi leur part d'angoisses, mais comme tu dis, en tant que PMettes, on les a en double voire triple... l'habitude que tout se passe mal sans doute...

      Supprimer
  2. ;-) il est beau ce moment où tu réalises ! c'est fort, si fort... Oui, vraiment !!!
    J'imagine bien la panique en tout cas, déjà tu as tenu 4 jours, et je trouve cela hyper courageux !
    Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, je sais pas comment j'ai fait!

      (Enfin, c'est surtout grâce au chéri, qui me prend pour une folle!!)

      Supprimer
  3. Ton billet m a donné des larmes c est malin je me revois plus dun an en arrière
    Profite c est enfin toi qui a gagné le gros lot ♡

    RépondreSupprimer
  4. J'ai moi aussi eu des moments où je le sentais moins bouger, et ça paraît long quand on se pose la question !! Je suis contente de lire que tout va bien, profite de ces moments précieux :) Plein de bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui que ça parait long!! Merci pour ton message Oblomov. ;)

      Supprimer
  5. Bravo pour avoir tenu 4 jours, je n'aurais pas réussi ...
    Oui, tu vas avoir un petit bébé à toi, ça y est!
    Heureuse que tu sois heureuse <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Miss! :) Mais que ces 4 jours étaient longs...

      Supprimer
  6. Et oui Gribouillette enfin tu vas accoucher :)
    Stressant ces petits moments de calme des bébés, je comprends bien ton coup de stress et je suis contente de savoir que ta SF peut te rassurer dans des cas comme celui la. Des bisous ! - Madame Pimpin

    RépondreSupprimer