jeudi 5 janvier 2012

Cycle13, J1 _ Apocalypse Now

Hier, j'avais donc rendez-vous chez la gynéco. J'en attendais beaucoup, de ce rendez-vous, je pensais que je pourrais parler un peu, vider mon sac, poser mes questions, que la toubib me donnerait des réponses, me rassurerait, que je rentrerais apaisée...
Ça ne s'est pas tout à fait passé comme ça.

La consultation a été plutôt expéditive : ça a duré 10 minutes chrono. Décidément, cette gynéco est aussi accueillante et chaleureuse qu'un congélateur au pôle nord.
Je suis encore debout qu'elle veut savoir ce qui m’amène. Je m'assois, respire un bon coup (surtout ne pas pleureur, ne pas pleurer) puis lui annonce la couleur. Un an sans pilule. J'ovule. On vise. Ça marche pas.
Elle jette un œil à mes courbes, trouve que j'ai des cycles réguliers (c'est déjà ça) puis me bombarde de questions sur mon chéri : âge, métier, est-ce qu'il a eu des opérations sur les testicules étant petit, est-ce qu'il manipule des produits dangereux au travail, etc...
Ensuite elle m'ordonne d'aller me déshabiller, je m’exécute donc. En deux secondes, elle m'a examiné et déclare que la taille de mon utérus est normale. Puis, le temps que je me rhabille, elle m'annonce de son bureau qu'elle va me prescrire des prises de sang, une radio de l'uterus et un spermogramme pour mon conjoint.
Quand, rhabillée, je retourne m'asseoir, elle me balance les ordonnances comme ça. Comme si elle me prescrivait du sirop pour la toux! Je sais, j'y allais pour ça, mais j'aurais quand même apprécié un léger emballage psychologique.
Elle se lève, m'indique la sortie. Je remballe donc mes questions et m'enfuis, mes ordonnances sous le bras.

Je me retrouve dans ma voiture dans un état second. J'ai du mal à digérer tout ça. Je regarde les ordonnances. Spermo pour mon chéri, OK, ça je m'en doutais. Reste à lui annoncer... Bilan hormonal pour moi avec 2 PDS à différents moments du cycle, pareil, je m'y attendais. C'est pas comme si j'avais la phobie des prises de sang et qu'il fallait m'extraire 7 ou 8 tubes... Voyons la 3ème ordonnance, c'est quoi cette "radio de l'uterus" comme elle l'a appelé... et là mes yeux tombent sur "...salpingobidule" et là je me dis meeeeeeeeeeeeeerde, c'est pas vrai. Une hystérosalpingographie (oui, je me suis entrainée pour pouvoir le dire d'une traite). J'ai lu des trucs là-dessus sur internet. Avec des filles qui décrivaient des scènes d'apocalypse (je sais, faut pas aller lire ce genre de trucs sur internet...). Au secours! J'ai peur!

Ensuite, comme prévu, je suis allée manger chez ma mère. J'ai fait bonne figure.
Comme prévu, je suis allée faire les courses.
Puis j'ai tout rangé.
Je me suis assise à mon ordi.
Et j'ai pleuré.

Le soir, il a fallu que j'annonce ça au chéri, qui n'a pas sauté de joie je vous l'avoue. Mais il est OK pour faire les tests, dès que je serai prête. Parce que là, il me faut un peu de temps pour digérer tout ça. Et puis, hier soir, j'avais encore un espoir. Un espoir que me règles n'arrivent pas. Un espoir de tomber enceinte ce cycle-là, avant de lancer les hostilités et tout. Un espoir quoi.

Ces put*** de règles ont débarqué cette nuit.

Avec 4 jours d'avance.

Et pour changer...

j'ai pleuré.


3 commentaires:

  1. Coucou Gribouillette,
    Tu ne peux pas savoir à quel point ça me révolte de voir à quel point certaines gynécos peuvent être désagréables!!! On arrive avec nos questions, nos peurs, et une farouche envie d'être rassurée, et elles répondent froidement "examen, vous me devez tant, au revoir"... C'est sûr que ça calme!!!
    Même pas le moindre petit mot apaisant, la moindre petite note d'espoir..
    C'est déjà difficile d'attendre désespérément ce moment où on nous dira "vous êtes enceinte"... ce serait bien de ne pas en plus, nous expédier comme un vulgaire numéro de plus sur la liste des consultations...
    Enfin bon, courage, je suis de tout cœur avec vous! J'aime à penser que plus tard, quand on aura nos petits bouts de chou, toutes ces épreuves ne seront plus que de mauvais souvenirs...
    A très bientôt

    RépondreSupprimer
  2. Merci à toi pour ton petit mot.

    Je suis d'accord avec toi, je ne suis qu'un numéro de plus pour ma gygy, pour qui apparemment l'objectif est d'enchainer le plus de consultations possibles en un temps record.

    C'est bien pour ça que je compte en changer. Elle ne me reverra plus...

    RépondreSupprimer
  3. Tu as bien raison! Vu que tu es amenée à la voir quand même régulièrement, autant trouver quelqu'un qui soit à ton écoute, et avec qui tu te sentes bien!!
    Certes, ça ne court pas les rues... mais ça existe!!
    Profite bien de ton dimanche et à bientôt!

    RépondreSupprimer