jeudi 12 janvier 2012

Une de plus sur les rangs...

Il y a un an de cela, quand j'ai annoncé à mes amies que j'avais arrêté la pilule, elles n'ont pas vraiment été surprises. Elles savaient toutes que je rêvais d'avoir des enfants depuis toujours. Et elles m'ont dit que pour elles, il était trop tôt, que bébé n'était pas prévu pour tout de suite, qu'elles n'étaient pas prêtes, etc...

Je me suis donc imaginée comme la première à tomber enceinte de mon groupe d'amies, et ça me plaisait pas mal. Ça m'aurait évité d'être jalouse de leur grossesse, à elle.

Six mois ont passé.

Cet été, Madame Lapin m'a annoncé qu'elle aussi arrêtait la pilule. Il faut avouer que je m'y attendais : elle et son chéri ont chacun un CDI et viennent de faire construire, la suite était toute trouvée! J'ai été heureuse pour elle, mais j'ai accusé le coup. Et ça m'a mis un sacré coup de pression. Il fallait que je me dépêche de tomber enceinte!

Depuis, chaque fois qu'on se voit, j'ai peur qu'elle m'annonce sa grossesse.

Mais hier soir, j'en ai pas cru mes oreilles! Après m'avoir annoncé qu'elle se fiançait, Barbie a ajouté qu'elle aussi "était sur les rangs" (je cite). Et je ne sais pas pourquoi, j'ai l'intime conviction que pour elle, ça va marcher très rapidement.

Entendons-nous bien, ce n'est pas une compétition. Mais si mes copines tombent enceintes avant moi, j'ai vraiment peur d'en souffrir, et de devoir m'éloigner d'elles quelques temps. Déjà, avec notre couple d'amis (ceux qui ont eu le + au 1er cycle, les veinards), ça a été très dur, je viens juste de digérer. Mais là, avec mes copines proches, qui vont vouloir me raconter leur grossesse, leur accouchement, leur bibou... C'est au-dessus de mes forces...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire