mardi 15 janvier 2013

Cher bibou,

Ton absence me pèse un peu plus chaque jour. Je compte les mois, les jours, les minutes même. Où es-tu? Où te caches-tu? Ce petit jeu a assez duré, maintenant tu peux sortir de ta cachette!

Ton papa et moi t’attendons depuis si longtemps. Nous nous battons pour toi, pour pouvoir enfin te serrer dans nos bras. C'est notre voeu le plus cher, mais jusqu'à présent, la vie ne nous l'a pas accordé. La vie, tu verras, ce n'est pas toujours facile. Mais n'aie pas peur, nous serons toujours à tes côtés. Si tu pleures, nous serons là pour te consoler. Si tu tombes, nous serons là pour t'aider à te relever. Pour toi, nous sommes prêts à déplacer des montagnes s'il le faut. Nous t'aimons déjà de tout notre coeur.

Tu sais, on a essayé d'être patients. Mais l'attente devient interminable. Tu nous manques. Ta joue douce, ton odeur de bébé, tes petits poings serrés lorsque tu dors... Même tes cris et tes pleurs me manquent. La maison est tellement silencieuse. Tellement vide sans toi.

Tu peux venir, je suis prête. Je t'attends depuis si longtemps. Je te couvrirai de bisous, de câlins, je te chanterai des berceuses, je te lirai des histoires, tu as déjà tellement de livres alors même que tu n'es pas encore conçu! Ton père dit que je suis folle...

Et c'est vrai, je suis déjà folle de toi.

Alors viens vite, nous t'attendons.

Ta maman

19 commentaires:

  1. c'est vraiment beau !!! j'en ai des frisson !!!
    courage notre bébé bonheur viendra ! et nous serons 10 000 fois plus fière que celle qui tombe enceinte en une fois !
    je t'envoie plein d'onde positive

    RépondreSupprimer
  2. C'est très émouvant ! j'en ai les larmes aux yeux. Grosses pensées pour toi.
    Stéphanie

    RépondreSupprimer
  3. suis incapable d'écrire une "lettre" comme ça....

    RépondreSupprimer
  4. Madame Pimpin, des larmes plein les yeux, t'envoie de gros bisous. Je sais bien que ça n'effacera pas ton chagrin mais tu sais on est là. Allez je croise pour que dans une semaine ce soit des larmes de joie qui mouillent tes yeux (et les miens, de joie pour toi, accessoirement).

    RépondreSupprimer
  5. Merci à toutes pour vos commentaires, ça me touche beaucoup.

    RépondreSupprimer
  6. ma grib j en ai des frissons c est beau et ton tour viendra

    RépondreSupprimer
  7. Très émouvant grib... Lola9

    RépondreSupprimer
  8. J'en ai presque les larmes aux yeux... je te souhaite ce bonheur que tu attends depuis tellement longtemps!

    RépondreSupprimer
  9. A quelques jours du verdict, je continue de croiser les doigts pour toi !

    RépondreSupprimer
  10. Ce sont de très beaux mots. Je n'imagine même pas les yeux mouillés que tu as eu en les écrivant... Xxxxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça. ^^ Mais on ne sait jamais, si ça peut le faire venir?

      Supprimer
  11. C'est avec les larmes aux yeux que je lis ce si joli texte... pleins de bisous... je croise pour la réponse qui va arriver vite...

    RépondreSupprimer
  12. Grib...j'avais écris exactement le même genre de texte dans un journal intime deux jours avant la conception de petite étoile...
    Pour que cela fasse de même pour toi (pendant neuf mois), que cela te porte bonheur...
    Je crois à fond pour toi qui le mérite tant.
    Plein de gros bisous!

    Loumi

    RépondreSupprimer
  13. magnifique texte Grib! Pour que tu puisses le lire à ton bébé dans neuf mois!
    Je croise pour toi et ton chéri pour demain!
    gros bisous
    Matoupitou

    RépondreSupprimer