dimanche 13 janvier 2013

Félicitations!

Ce matin, nous avons eu la joie de recevoir ce texto d'un ami de Chéri :
Papa Pomme est heureux de vous annoncer que le petit Pépin est né cette nuit. Il pèse 2,800 kg et mesure 48 cm. Maman Pomme est fatiguée mais tout s'est bien passé. Bébé se porte comme un charme.

Mon chéri était très emballé, moi un peu moins bizarrement... "Il faut leur renvoyer un texto de félicitations!" Certes. Des félicitations sont de rigueur. On se demande bien pourquoi d'ailleurs!

Félicitations d'avoir fait l'amour il y a 9 mois! Fait l'amour parce que vous en aviez envie, pas parce qu'un test d'ovulation vous y forçait. 

Félicitations d'être tombée enceinte au cycle 1! Et ainsi d'avoir évité une longue attente pétrie d'angoisse et de doute.

Félicitations d'avoir vécu une grossesse idyllique, sans la moindre complication!

Félicitation d'être restée insouciante tout du long, inconsciente des risques de fausse-couche et des autres soucis susceptibles d'arriver!

Félicitation d'avoir accouché à terme, d'un bébé en pleine santé!

Est-ce que tout ça mérite des félicitations, vraiment? Est-ce qu'on n'en mériterait pas d'avantage, nous, qui nous battons depuis des mois, des années pour avoir notre bébé? Nous qui fichons en l'air notre libido et qui mettons notre couple à dure épreuve en faisant l'amour sur commande? Nous qui vivons dans l'attente angoissante, et ce doute lancinant : "Vais-je être mère un jour?". Nous qui passons notre temps à l’hôpital et à nous piquer le bide pour nous gaver d'hormones? Nous qui subissons les échecs, les uns après les autres? Nous qui sommes consciente qu'une grossesse peut basculer à tout moment? Nous qui ne serons plus jamais insouciantes?

Réussir à préserver son couple contre vents et marées, ça ça mérite des félicitations! Prendre sur soi pour sourire aux annonces de grossesse des copines, pour aller les voir à la maternité, ça ça mérite des félicitations! Continuer à vivre, à se lever chaque matin avec cette épée de Damoclès au dessus de la tête, ça ça mérite des félicitations. Se relever et retourner au combat après chaque échec, ça ça mérite des félicitations!

Alors félicitations à toutes les PMette car nous, nous les méritons!


25 commentaires:

  1. c'est jamais facile d'apprendre la grossesse, ou l'accouchement des proches, quand ils ont jamais galéré a avoir un bébé, alors que nous ... on galère ! meme pire que sa tien !
    je t'envoie plein de courage !

    RépondreSupprimer
  2. Félicitations à toi, Gribouillette.
    Pour toute l'énergie déployée, face à la tempête de l'infertilité. Et pour ce joli billet, qui dit si bien les choses. Biz.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! ^^ Et félicitations à toi aussi! ;)

      Supprimer
  3. C'est sur. Je dirais plus que moi aussi je voudrais des félicitations... Enfin bref, je ne serais pas honnête si je ne te disais pas que je n'arrive plus à prononcer ce mots... Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, au bout d'un moment, on n'arrive plus à faire semblant...

      Supprimer
  4. comme BOunty. A chaque annonce de grossesse, je ne dis jamais "félicitations". JE trouve une formule du genre "profitez bien de tout/ de ce nouveau bonheur/ De ce bonheur précieux".... C'est sincère envers les autres, vriament... et ça sous entend quand même que ns on y a pas droit pr le moment alors ils ont pas intérêt de se plaindre de quoi que ce soit LOL (début de l'aigri-attitude???!)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas mal la formule "Profitez bien de ce bonheur précieux", je prends note!

      Supprimer
  5. Félicitations et merci à toi Gribouillette ! Pour ta force et pour tes jolis mots. Mention spéciale à Papa Pomme pour sa mièvrerie écoeurante (oui je suis une aigrie).
    On vient de recevoir une invitation à dîner chez Monsieur et Madame Souris. Dans quelques semaines il faudra les féliciter... Et dire que j'avais peur de lui faire de la peine en retombant enceinte avant elle quand elle prenait la pilule et pas moi... Pfiouu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je compatis, j'ai vécu la même situation avec ma cousine, je redoutais d'avoir à lui annoncer ma grossesse. Bah elle aussi m'a "grillée"...

      Supprimer
  6. Je ne suis pas certaine que les femmes qui tombent enceintes en C1 soient nécessairement inconscientes des risques de fausses-couches ou autres susceptibles d'arriver. Par ailleurs la PMA n'est pas le seul évènement de vie qui altère gravement l'insouciance (ce que certaines d'entre nous ont tendance a oublié sans doute parce qu'elles n'ont rien vécu d'autres que la PMA).
    Mais ouais, c'est un peu gavant ces félicitations. mais comme les voeux de bonne année, ça fait partie d'un rituel un peu vide de sens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Fille, la voix de la sagesse! ;)

      Tu as raison, à force d'être centrée sur nos problèmes à nous, on oublie parfois qu'il y a bien d'autres épreuves de la vie, que d'autres subissent et pas nous.

      Par contre, concernant cette fille en particulier, et pour l'avoir côtoyé enceinte, elle était clairement inconsciente et insouciante...
      La veinarde!

      Supprimer
  7. Oui ça me questionne toujours ce terme de 'félicitations'. Mais bon, c'est vrai que c'est une sorte de rituel - non obligatoire...
    En tout cas, félicitations à toi, et à nous toutes, d'arriver à continuer toujours contre vents et marées (en même temps, pouvons-nous vraiment faire autrement?).
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas vraiment, mais ça fait du bien de se féliciter quand même! ;)

      Supprimer
  8. grib je te comprends
    courage ma belle
    ce sera ton tour de nous annoncer une bonne nouvelle lundi prochain ;)

    RépondreSupprimer
  9. C'est vrai ça, c'est nous qui méritons des félicitations ! Alors voici les miennes pour ce beau billet et aussi pour ton blog coloré dont j'aime beaucoup le visuel de fond (et le contenu, d'ailleurs).

    RépondreSupprimer
  10. Tout d accord avec toi ! Félicitations à nos ovaires quand on ovule, à notre endomètre quand il est bien gros, aux bestioles de nos chéris ! Je garde le mot félicitation pour les grossesses des galériennes et Pmettes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as raisons, mettons ce mot de côté pour nous! ;)

      Supprimer
  11. J'ai tellement de fois ressenti ça ... J'ai tellement eu de faire part de grossesse depuis le début des essais ....
    J'en suis au même niveau que toi. En essai depuis février 2011, moi glaire légèrement acide, mon homme n'a pas des top zozos... Et voilà, je viens de faire ma 2ème IAC ...

    Je vais suivre ton blog et te souhaiter de garder cette petite flamme qui permet de tenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, et soit la bienvenue ici! :)

      Supprimer
  12. Très joli billet, tellement vrai... je n'ai pas réussi à dire félicitations non plus quand j'ai appris par hasard la grossesse de la pseudo copine qui savait qu'on galérait. Non non, je n'ai pas eu envie... tellement aigrie, déçue, triste...
    Alors oui, félicitations à toutes celles qui, comme toi, doivent affronter le parcours du combattant pour réaliser son rêve le plus cher <3
    Plein de pensées pour toi, je sais bien que l'attente est longue et difficile...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Titi.

      Tu mérites aussi des félicitations pour ton courage et tes galères!

      Supprimer
  13. J'adore !!!! Oui c'est à nous qu'il faut dire "Félicitations" ! Et à tous les battants quels qu'ils soient !

    Depuis plusieurs mois, c'est fini, je ne peux plus dire un naïf et ridicule "Félicitations" à des couples qui n'en ont pas "ch..." pour avoir leur enfant. Même si c'est la tradition. (La tradition, des fois, j'ai juste envie de l'envoyer valser à 300 km de moi !) ça ne peut pas sortir. Je bloque !

    Des bisous

    RépondreSupprimer